INFORMATIONS PRATIQUES MONGOLIE
 
     
 

LES TSAATANS

La tribu des Tsaatans vit à 1 ou 2 journées de cheval de Tsaagan Nur Sun de la mi juin à la mi août. Avant et après les campements sont plus éloignés et cachés dans la forêt. Pas plus de 50 familles composent cette tribu qui habite dans des tipis semblables aux habitations traditionnelles des Indiens d'Amérique et vit presque exclusivement de l'élevage des rennes d'où son nom: tsaa (renne) et tang (peuple). La tribu des Tsaatans se divise en 2 groupes: les Tsaatans de l'ouest, compter 10 heures de cheval pour rejoindre le campement ou vit environ 15 familles éparpillées sur un plateau à plus de 3000 mètres; les Tsaatans de l'Est, compter presque 2 journées de cheval pour rejoindre dans la montagne les familles restantes. Ces familles très pauvres luttent quotidiennement pour leur survie, ne pouvant plus se rendre en Sibérie voisine pour faire paître les rennes et faire des échanges avec leurs frères de la république Tuuva la brucellose sévit dans les troupeaux ainsi que chez les hommes et malgré les efforts d'une association italienne qui il y a quelques années à vacciné les animaux si rien n'est entrepris les Tsaatans ne seront plus bientôt qu'un souvenir dans la mémoire collective du monde, aussi si vous décidez d'aller leur rendre visite il est vivement conseillé d'apporter quelques denrées qui améliorera l'ordinaire. Vous pouvez tout acheter à U.B. avant votre départ ou bien compléter vos achats à Mörön et à Tsaagan Nur Sun. Un conseil acheter des quantités égales pour le nombre de familles que vous désirez visiter (de 5 à 10 familles environ, selon votre permanence)
Les Tsatans ont su tirés parti de la proximité d’un village et plusieurs ont sous le tipi la télévision alimentée panneaux solaires, une CB pour rester en contact avec le monde et les enfants durant l’année scolaire, parfois un portable mais qui ne sert si près du village.
Depuis que le centre des Tsatans a ouvert, centre géré par une association américaine, des tensions se sont crées ou se sont réveillées entre les deux groupes de cette tribu. Il n’est jamais facile pour des étrangers de vouloir faire le bien d’autrui en imposant son point de vue qui forcement ne correspond pas aux personnes à qui on veut venir en aide. Les Tsatans ne sont pas très contents de cette intrusion qu’ils subissent plus qu’ils n’acceptent. Le centre incite les Tsatans à trouver des sources extérieures de revenus: par exemple en été certaines familles ont des « tipi-hotels » payants près de leurs propres tipis, ils sculptent des souvenirs dans les cornes des rennes pour les vendre aux touristes. Ils préfèrent maintenant l’argent à l’aide humanitaire que vous pourriez apporter (voir liste ci dessous) alors que tout est bien plus cher au village, sans compter le problème de l’alcoolisme qui pourrait se propager rapidement. Il y a aussi une tendance à oublier certaines coutumes déjà le fait que tous les enfants Tsatan sont scolarisés dans le village de Tsangan Nuur le Mongol est devenu pour toute la tribu la langue officielle, laissant de côté leur propre idiome même si celui ci est enseigné à l’école du village pour les enfants. On pourrait craindre que trop de familles se rapprochent du village pensant y trouver une vie plus facile mais environ 5 familles supplémentaires se sont installées dernièrement sur les hauts plateaux. Leur vie est basée sur le renne, c’est lui qui va décider des migrations, environ 8/10 par an, en récompense des soins c’est lui qui va donner les ressources à la famille pour que celle ci puisse vivre correctement. Le tourisme augmente régulièrement tous les ans environ 400 personnes (statistique 2009) montent les voir, certes cela donne du travail aux guides Tsatans qui se sont installés souvent après un mariage mixte dans la vallée mais là aussi il semble que ce centre impose ses lois et ses prix. Si ils ont résister à 70 ans de communisme il ne faudrait pas que la globalisation ne les tuent maintenant !

Liste des achats (n'hésitez pas à demander conseil à votre chauffeur)

  • Riz, farine, thé, sel
  • Tabac et papier à cigarette
  • Articles de toilette: savon, dentifrice, brosse à dents, peigne, barrettes à cheveux ...
  • Tissu pour faire des dells, des habits pour enfants...
  • Bougies, briquets, allumettes, stylos, cahiers, cartes à jouer, jeux pour les enfants, tee shirts
  • Plus les articles cités dans chapitre « hébergement » sous la ger

A vous de décidez avec votre guide si emportez des articles de cette liste ou pas vu que l’on vous demandera de payer votre  séjour dans la famille tsaatane où vous dormirez.

ATTENTION : aux guides malhonnêtes qui ne sont attirés que par l’appât du gain et qui vous promèneront dans la taïga sans jamais avoir eu l’intention de vous emmener chez les Tsaatans (plusieurs mésaventures de ce genre sont régulièrement rapportées par les touristes) Ne pas hésiter à dénoncer ces pratiques à la Police de Moron et de Tsagan nur Sun. On vous fera très souvent croire que les Tsatans sont au bord du lac Kösgol, il n'en est rien sauf une ou 2 familles qui sont là pour le folklore,. Il faut savoir que les rennes aiment le froid et que la chaleur les tuent. C’est la raison du nombre de migrations par an que doivent effectuer les Tsatans. Aussi on comprend bien que cette famille qui s’installe prés du Lac Kösgöl  en été n’est pas là pour respecter les rennes et un choix de vie bien précis avec ses codes et ses règles mais juste pour faire des affaires ! chaque année les rennes qu’ils emmènent prés du lac souffrent beaucoup. A éviter SVP !

Pour rencontrer vraiment ce peuple isolé il faut se rendre à Tsagan Nur Sun et ensuite rejoindre les campements à cheval, pas de piste, pas autres possibilités. On peut aussi partir de Ulan Uul mais c’est plus long pour rejoindre les campements. Autrefois, avant l’ère soviétique, les Tsatans habitaient dans les montagnes prés de Ulan Uul. Ils furent déplacés et obligés de vivre au village de Tsagan Nur cré pour eux en vue d’une intégration dans le tissu social mongol. Mais ils surent résister et continuer à vivre leur vie dans les montagnes de Tsagan Nuur.

GUIDES : demander Bayna et Orcher à la guest house Namunn de Tsagan Nur Sun.  La guest house se trouve à l’entrée du village à deux pas de la banque  et de l’école. La propriétaire de cette guest house est aussi  la directrice de l’école ou vous pourrez vous rendre en période scolaire pour la chercher, elle s’appelle Drimaa. La plupart des guides ont été ses élèves aussi elle les connaît bien. Faites travailler les locaux en évitant de s’adresser si possible au centre des Tsatans. Bayna et Orcher sont des guides attentifs, tous deux d’origine Tsatan et qui ont de la famille qui vivent avec des rennes sur les plateaux. Attentifs, gentils seront vous mettre à l’aise même si aucun ne parlent l’anglais. Compter 4€ par jour par cheval loué et idem pour le guide par jour (prix octobre 2009) en fonction de vos bagages ( une partie peut être laissé à la Guest house Nammun) et du nombre de jours que vous partez il vous faudra compter 2 à 3 chevaux par personne.
Vous pouvez aussi faire d’autres randonnées dans la région indépendamment de monter chez les Tsatans.

L’electricité est  enfin arrivée à Tsagan Nur (octobre 2009), bains publics bienvenus après la randonnée : voir horaires d’ouverture, ils sont pres de l’école, prix 0.50 euro la douche.

  Y ALLER : depuis UB il n'est pas facile de rejoindre en transport en commun Tsagan Nur Sun, pas de lignes régulières et surtout après Moron la liaison est aléatoire étant une zone éloignée et peu habitée et fréquentée. A  Moron voir les départs des taxi collectifs, éventuellement décomposer votre voyage de village en village ou bien chartérisez un taxi.  Compter en jeep privée 4/5j depuis UB.
 
Plus ? mejet69@yahoo.com aussi pour contacter les guides, la guest house Nammun ä Tsangan Nur

PREPARATION RANDONNEE CHEZ LES TSATANS

Une randonnée chez les Tsaatans ne s’improvise pas à cause du climat changeant et de sa certaine difficulté été comme hiver :

  • Il faut un permis spécial à demander à UB avant votre départ ou seront notés vos noms et numéro de passeport ainsi que les coordonnées du chauffeur qui vous accompagne et de son véhicule. Il faudra montrer ce laissez passer à la police de Moron et à votre arrivée a Tsagan Nur se rendre à nouveau à la police. Même opération au retour de la randonnée, arrêt à la Police de Tsangan Nur et à Moron. Ce permis est obligatoire car vous allez dans une zone de frontière.
  • Même en été il fait froid et le temps change très souvent durant la journée.
  • Ne pas porter de vêtements serrés car la randonnée devient inconfortable immédiatement  mais aussi pour pouvoir s’habiller en plusieurs couches
  • Toile de tente bien imperméable AVEC DOUBLE TOIT (risque accru de pluie, neige ou de gelée)
  • Duvet haute montagne (-30 conseillé) car nuits très très froides même en plein été
  • Habits chauds car le temps change rapidement (s'habiller en couche superposées). Prévoir des habits de rechange en cas de pluie.
  • Gants chauds, bonnet de laine, écharpe, casquette et coupe-vent (cape déconseillée car si vent le cheval peut avoir peur des mouvements de la cape) idéal un dell d’été ou d’hiver selon la saison choisie, couvre bien, tient chaud, sert aussi de couverture, pas cher. Bien couvrir son cou, le vent s’y infiltre toujours !
  • Chaussettes chaudes, chaussures montantes et résistantes (bottes, guêtres) achat de bottes mongoles de différents types au Black Market à UB ou à Moron, pas cher, à offrir à la fin de la randonnée si on ne pense pas en faire un souvenir !
  • Culotte de cheval spéciale endurance ou bien porter sous la culotte de cheval un caleçon de cycliste qui adoucira le contact avec la selle. Pas de slip sous le caleçon cycliste ou la culotte de cheval pour éviter le cisaillement des élastiques. Idéal aussi car confortable un pantalon en polaire.
  • Un pantalon imperméable résistant à porter sur votre culotte de cheval
  • Un manteau de pluie, pas de couleurs vives cela ne plait pas aux chevaux, achat sur place
  • Lunettes de soleil avec cordon (en cas de chute du cheval) crème solaire
  • Répulsifs pour mouches et taons en été
  • Pour les haltes: fruits secs, barres énergétiques
  • Bagages pas fragiles, plutôt petits et imperméables pour pouvoir être chargé facilement sur les chevaux. Prévoir quelques sacs de jute ou en toile résistante pour emballer vos bagages ainsi que de la corde.
  • Prévoir un minimum de nourriture pour votre séjour chez les Tsaatans, vous pourrez demander de l'eau et cuisiner chez eux, mais sachez partager...
  • Pommade anti-frottements, prévoir antalgiques et anti-inflammatoires (conseil: le matin avant de partir prendre un antalgique pour diminuer les courbatures)
  • Leçons de cheval pas indispensables mais conseillées cela permet de se sentir plus à l’aise et de prévenir les chutes, la randonnée est vraiment difficile et avoir quelques notions de guider un cheval aide à sa réussite.
  • Pour vos guides: cigarettes et briquets
  • Pharmacie : emporter là avec vous car vous aurez aussi des bobos à soigner chez les Tsatans, prévoir pansements, bandes, désinfectant, médicaments pour douleurs variées, fièvre, pommades anti inflammatoires et laissez en aussi aux familles

 

 

 
     
   
 
angy8@bluewin.ch (fr, it, en)